/
4/5

1 avis

Chanson douce

Livre

Slimani, Leïla (1981-....). Auteur

Edité par Gallimard. Paris - 2016

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un style sec et tranchant 4/5

    Que voici un titre trompeur ! Dès la 1ère phrase, le lecteur sait qu'il s'y est fait prendre : "le bébé est mort"... "la petite elle, était encore vivante"... "elle s'est battue comme un fauve". Petit à petit, le poison s'instille dans notre esprit. L'intrigue se noue qu'il ne faut pas dévoiler. L'auteure ne porte pas de jugement sur les personnages de son roman, elle semble un témoin impartial de cette famille qui délègue ses prérogatives et laisse ainsi un vide qui se comblera sournoisement. Le récit pose de multiples questions sur la parentalité, la pauvreté, la relation "patron/employé". Une écriture précise, quasi chirurgicale qui nous glace et nous dérange à le fois. Un roman que l'on ne peut oublier.

    par Anonyme Le 25 janvier 2017 à 15:41